L'estran

L’estran est la partie  découverte par la marée. Sa limite haute se repère sur les rochers par une ligne noire correspondant au niveau des plus hautes mers et sa limite basse est marquée par le point le plus bas de la marée. Il est donc variable puisque directement sous l’influence des marées.

Cet espace est d’autant plus important que nous avons dans la baie du Mont-Saint-Michel de grandes marées et que la baie se caractérise par sa platitude. La conjugaison de ces deux phénomène explique d’ailleurs le développement des activités conchylicoles rencontrées en baie, l’ostréiculture à Cancale, et la mytiliculture, la culture des moules sur bouchots, au Vivier sur Mer.

C’est un espace d’une grande richesse biologique où on retrouve une grande partie des espèces  qui peuvent être pêchées à pied.

C’est également  sur cet espace que les parcs à huîtres se sont implantés tout d’abord au nord devant Cancale puis au fur et à mesure du développement de l’ostréiculture vers le sud en épousant la topographie locale. Sur la partie nord de la commune, il est moins étendu et il occupe les bas des plages.